Magasins de voilages

Des voilages pour vos fenêtres dans votre région

Des voilages pour vos fenêtres dans votre région
Trouvez des magasins de voilages dans votre province

Bruxelles

Brabant wallon

Hainaut

Namur

Liège


Luxembourg

Quels sont les différents types de voilages et quelles sont leurs différences ?

Pourquoi et où poser des voilages ?

Si vous souhaitez habiller de façon discrète et légère vos fenêtres, les voilages sont particulièrement conseillés. Ils vous permettent de profiter de la lumière du jour et de l'ensoleillement tout en vous protégeant des regards extérieurs. Et enfin, ils habillent élégamment votre intérieur si vous les choisissez en fonction de votre décoration et de vos meubles. Vous pouvez les choisir sur mesure ou dans des dimensions standards.

Ils se distinguent des rideaux par leur légèreté et leur transparence : si vous désirez plus d'opacité, dirigez-vous vers des tentures.

Le mode de pose des rideaux est également sujet à diverses options. La plus commune des accroches reste la tringle verticale. On utilise aussi très communément les rails de rideaux. Cependant, on peut aussi positionner les habillages directement sur les carreaux. Par exemple, cerains type de voilage sont installés directement sur les vitres des fenêtres.

Nous vous conseillons de poser vos voilages dans des espaces qui ne nécessitent pas une obscurité totale, par exemple une pièce de petite dimension, afin de laisser entrer un maximum de lumière. Si la pièce est orientée au nord, un tissu clair et transparent permettra de bénéficier des heures de clarté.

Enfin, sachez que vous pouvez aussi détourner les voilages de leur utilisation première en les plaçant de manière à créer un baldaquin sur votre lit, et un rappel avec vos habillages de fenêtres.

Quel tissu choisir ?

Choisissez parmi les différents tissus permettant plus ou moins de transparence.

  • L'organza : traditionnellement fait d'étoffe en soie tissée finement, il est aujourd'hui fabriqué en polyester la plupart du temps. C'est un tissu assez brillant, que l'on conseille de choisir coloré.
  • L'organdi : il s'agit d'une mousseline de coton, très transparente et délicate. Sa texture est mate et plus discrète.
  • Le macramé : il relève plus d'une technique que d'une matière. C'est une étoffe nouée et ajourée dont on peut choisir l'épaisseur et qui laisse passer plus ou moins de lumière.
  • L'étamine : l'étamine est une étoffe de crin, soie ou polyester tissée et peu serrée, ce qui laisse passer la luminosité.
  • Le voile :  est une matière très soyeuse, fluide, transparente et souple qui conviendra parfaitement pour la confection de voilages légèrement tamisants.
  • Le dévoré : raffiné et léger, ce tissu propose des jeux de transparences tout en relief.

En outre, certains voilages appelés "sablés" et "tergal et lin" sont plus opaques et plus épais que les voiles classiques (plus légers) mais laissent tout de même passer la lumière.

Ces matières et méthodes sont les grands classiques du voilage. Elles se déclinent en de nombreuses couleurs et différents motifs et vous permettent donc de trouver l'habillage de fenêtre qui va parfaitement avec votre intérieur.

Sachez aussi que d'autres modèles sont moins répandus mais présentent l'avantage de pouvoir facilement être entretenus, comme les voilages en polyester. Certains sont fabriqués avec un aspect coton, lin ou organza pour allier esthétique et fonctionnalité.

Quelles finitions ?

Veillez aussi à bien choisir les finitions de vos voilages :

  • Les œillets : les plus usuels, ces anneaux en plastique ou en métal s’adaptent à toutes les barres de rideaux et permettent une ouverture facile.
  • Les pattes : ces boucles en tissu permettent d’insérer la tringle. Ils donnent à vos fenêtres une touche simple et chaleureuse.
  • Les tunnels passe-tringles : cette finition permet de dissimuler la tringle des rideaux.
  • Les galons fronceurs ou ruflettes : sur lesquels vous fixerez les crochets ou les anneaux, eux-mêmes accrochés à la barre ou sur les rails.

Prenez correctement vos mesures !

En ce qui concerne la prise des mesures, si vous souhaitez réaliser cette étape vous-même, il faut commencer par calculer la largeur du tissu en mesurant la longueur de la tringle à laquelle vous envisagez de l'accrocher. En fonction de la quantité de fronces que vous prévoyez, multipliez cette dimension par 2 ou par 3. Ensuite, estimez la hauteur en partant de la tringle pour arriver au-dessus du sol, en modulant la taille en fonction de la longueur que vous recherchez. Toutefois, si vous ne vous sentez pas à l'aise dans cette démarche, sachez que de nombreuses enseignes proposent de venir prendre les mesures pour vos voilages à domicile, de manière à éviter tout risque d'erreur. 

Comment laver vos habillages ?

Souvent blancs, les voilages se tachent et se ternissent facilement. Pour ne pas donner à vos habillages un air négligé, il est donc important de les nettoyer régulièrement. Cependant, veillez à respecter la qualité de votre étoffe. Souvent constitués d'un tissu léger et délicat, les voilages ne supportent pas les traitements agressifs. Évitez donc les lavages en machine à haute température, ou l'utilisation de produits comme de l'eau de javel ou du vinaigre. Un simple lavage à la main, dans une eau tiède et savonneuse, suffira d'ordinaire à les débarrasser de la poussière et des impuretés. Il est ensuite inutile de les essorer. Pour les faire sécher, pas besoin non plus de vous casser la tête ; une fois débarrassés de la plus grande partie de l'humidité, vous pouvez les pendre à leur tringle, où ils termineront leur séchage. Seuls les voiles en lin, ou les matériaux synthétiques, supporteront un passage en machine, sur programme délicat.